INVESTIR DANS LES DIVIDENDES POUR DEVENIR RENTIER

Classé dans : STRATEGIE | 13

AIMANTARGENT

 

Devenir rentier est le rêve de nombreuses de personnes. Cette situation permet de choisir d’utiliser librement et complètement son temps libre. Profiter pleinement de ses proches, s’adonner à ses passions, mettre en œuvre des projets ou ne rien faire!

La situation de rentier est souvent assimilé à la transmission d’un patrimoine immobilier de génération en génération: « naître avec une cuillère d’argent dans la bouche ». La situation de rentier est enviée, jalousée et très souvent décriée. C’est souvent dans ce cas le fruit du travail de plusieurs générations.

Néanmoins, devenir rentier par ses propres moyens est aussi un signe de réussite et d’accomplissement. Avoir cet objectif en ligne de mire est tout à fait louable. D’autant plus si vous donner du sens à cet objectif: prendre soin de ses proches, aider les autres à réussir, etc.

 

L’immobilier: l’eldorado du rentier?

 

Souvent, j’entends dire que pour devenir rentier il faut investir dans l’immobilier et utiliser le crédit. En effet, utiliser des moyens financiers extérieurs et le levier du crédit permet d’augmenter sa surface financière et d’accéder à un capital plus important pour investir. L’immobilier est un actif pilier du patrimoine mais ce n’est pas la seule façon d’y parvenir.

Une idée est très répandue: il n’est pas possible de devenir rentier avec les actions car on ne peut pas utiliser le levier du crédit.

Ok pourquoi pas. Mais l’immobilier c’est aussi des risques: baisse des  prix, des locataires indélicats, une fiscalité complexe et instable, des budgets importants, une gestion complexe et gourmande en temps, etc.

 

Est ce possible de devenir rentier grâce aux actions?

 

Par ailleurs, de nombreuses personnes sont devenues rentières grâce aux actions. Cela est donc possible!!!

Demandez à Bill Gates ou Warren Buffet. Ils sont devenus milliardaires en investissant dans des entreprises. Bill gates en créant un géant de l’informatique et Buffet en sélectionnant des actions de « bons pères de famille ».

De nombreuses personnes modestes sont devenus riches et vivent aujourd’hui de leurs rentes après avoir investi dans le fond d’investissement de Warren Buffet. Vous pouvez le faire et par vous-même.

 

Utiliser le levier du crédit pour investir dans les actions est possible. Il suffit de contracter des crédits « non affecté ». Les possibilités de financement ne sont pas aussi souples que pour l’immobilier mais la possibilité existe. Il faut veiller à bien surveiller son risque quand on utilise le crédit. Des mauvaises expériences se sont produites avec projets mal maîtrisés en utilisant le crédit « lombard ».

 

Comment utiliser les actions pour devenir rentier?

 

La solution est d’utiliser des leviers différents du crédit: les intérêts composés et une rente

Une stratégie intéressante pour devenir rentier avec les actions est de combiner deux méthodes complémentaires pour doper le rendement. Ces deux méthodes utilisent chacune le levier des intérêts composés et la rente.

 

La première méthode à utiliser est l’investissement dans des actions à dividendes croissants.

Le principe est de sélectionner des actions dont le dividendes est en croissance régulière. Il est nécessaire d’être vigilent au niveau de distribution et la solidité de l’entreprise. Cette méthode permet d’obtenir des rendements supérieurs aux indices sur le long terme avec un risque inférieur. La gestion de ce type de portefeuille est simple et prend peu de temps sur l’année.

Son côté « bon père de famille » a fait le succès de cette méthode.

Cette méthode utilise pleinement les intérêts composés. Les dividendes sont des revenus qui seront réinvestis au fur et à mesure et donneront à nouveau de nouveaux revenus. Ainsi, le capital et les revenus sont en croissance exponentielle régulièrement.

 

La deuxième méthode est de se faire payer pour acheter des actions au cours que vous souhaitez. Et oui vous ne rêvez pas! on peut se faire payer pour acheter une chose qu’on veut acquérir sur les marchés. Incroyable, n’est ce pas?

Le principe est de recevoir des primes comme le fait votre assureur. Pour opérer, on utilise le marché des options qui permet de vendre des primes.

On peut ensuite se faire payer pour vendre une action sur un objectif précis en utilisant la vente d’option une nouvelle fois.

 

Comment mettre en place cette stratégie

 

Le plan d’action pour appliquer cette stratégie est détaillé ci dessous:

 

  1. Sélectionner une liste d’action à dividendes croissants: il s’agit de sélectionner une liste de valeurs intéressantes par ordre décroissant.
  2. Trier les actions: on vérifie dans cette liste quelles actions sont optionables.
  3. Vendre des primes sur ces actions: on va d’abord travailler sur les valeurs les plus intéressantes.
  4. Suivre le portefeuille d’action: lorsque les options sont exercées les titres sont achetés automatiquement.
  5. vendre des call sur les valeurs détenues en portefeuille.

 

Combiner plusieurs méthodes d’investissement permet de concevoir des stratégies efficace et performante. D’autres possibilités existent. Avec de recherches et de l’expérience, on peut construire des stratégies efficaces sur le marché action dans le but de devenir rentier.

 

Que pensez vous de cette stratégie? donnez vos avis et expériences dans les commentaires ci-dessous.

 

13 Responses

  1. Bonjour à tous,

    Tres belle article, de bon conseil.
    je découvre ce blog avec plaisir
    je continue la visite…
    A bientôt !

    Stéphane de Business investissement

  2. Super article, la deuxièmes parties intéressante.
    Merci

    • Merci Nicolas. Oui c’est en fait l’imbrication de deux méthodes . L’une connue sur les dividendes. Une autre plus confidentiel utilisant les options. En utilisant les deux on arrive à générer en permanance à tirer des rentes très intéressantes.
      Ces stratégies sont accessibles et faciles à appliquer et demande peu de temps.
      C’est un bon complément à l’immobilier ou une bonne alternative.

  3. Bonjour, Starmike.
    En fait, devenir rentier avec des actions à dividendes, avec un faible capital de depart est en fait difficilement envisageable à mon avis.
    Bill Gates et Warren Buffet ne sont pas devenus riches en investissant en bourse, mais en creant un business, avec un effet de levier très important!
    Ca ne signifie pas pour autant que cette approche soit mauvaise, en tout cas je suis persuadé de sa pertinence, puisque c’est une voie que je suis depuis un petit moment…
    Le marché actions est très certainement le meilleur moyen de développer un capital, mais pour reelement gagner l’indépendance financière, je pense qu’il faut trouver d’autrrs leviers à activer en complement!
    En tout cas, je suivrais avec interet ton cheminement!

    • merci pour ta réponse pertinente yoshi. je suis entièrement d’accord avec toi. l’épargne seule ne suffit pas il faut utiliser d’autres leviers, d’autres moyens et d’autres sources de revenus.
      Il faut avoir déjà un but, des objectifs et une stratégie cohérente.

  4. Bonjour, as-tu des exemples d’actions à dividendes croissants ? Merci

  5. C’est une technique intéressante que tu décris là, je n’y avais pas trop pensé. Maintenant, il faut bien voir la vente de call comme une « anti assurance », c’est à dire que par défaut tu gagnes + de rendement, sauf si l’action monte beaucoup. Mais il n’y a pas de magie, même si ca peut améliorer le rendement à la marge (genre 0,1 ou 0,2%), il ne faut pas considérer que ca soit une technique fiable. En effet, nous sommes dans des temps avec de plus en plus de volatilité, et donc les pics de hausse ou de baisse violente sont de plus en plus fréquents. Dit autrement, les risques de toucher moins avec la vente de call (à cause d’une forte hausse), sont toujours là. Certes, tu peux te dire que comme tu détiens le sous-jacent, la vente de call ne fait que « plafonner » ton rendement quand tout va bien. Mais au final, par le jeu des intérêts composés, avoir plafonné ses hausses peut produire un rendement final moins bon. Un exemple précis (une action bateau genre Total) pour illustrer, ca aiderait à comprendre l’impact des 5 pistes que tu donnes. Car dans ces stratégies, le plus dur, c’est la « technique » : le courtier, le timing, comment positionner le call vendu (pas trop proche du cours), etc…
    Un nouveau site dans notre liste de lecture en tout cas 🙂

    • rien ne t’empêche de racheter immédiatement la valeur si tu es assigné par le call. Je connais quelqu’un qui avec ce type de stratégie fait du 20 %/an avec un risque très maîtrisé en y consacrant moins de 2 heures par semaines. Par contre à résever pour un capital investissement mini de 20.000 euros et le top avec plus de 50.000 euros. Le souci c’est la fiscalité car on est dans le cadre du compte titre. Pour la volatilité ça se gère comme le reste

  6. Voilà ce que l’on peut arriver à faire en utilisant les options sur un portefeuille d’investisseur: http://www.celtinvest.com/performance-celtinvest-2015

Laisser un commentaire